Si je devais le résumer…

Une superbe Bd autant dans le sujet que dans l’esthétisme. La superbe couverture m’a de suite attiré…

 

C’est l’histoire…

De Ludwig, interprète  dans l’armée allemande père de famille désabusé , envoyé au Japon en 1945 pour traduire des documents. Il y retrouve un ami qui en le blessant dans leur enfance lui rendit indirectement service. Et puis surtout il va s’éprendre d’une jeune japonnaise qui apaisera son corps mais aussi son âme… Le suicide d’Hitler va bouleverser cette très belle histoire et projeter Ludwig du jour au lendemain dans le camp des ennemis. Ce qui se passera le 6 aout 1945 scellera à tout jamais cet amour dans la pierre…

Ce que j’ai aimé..

  • C’est poétique et romantique
  • C’est aussi une BD sur un pan de l’histoire du Japon pendant la seconde guerre mondiale
  • Le dessin doux et coloré accompagne une histoire des plus touchante
  • Le japon est un pays qui me captive et lire cette BD me conforte d’autant plus dans mon attirance
  • Comme moi si vous ne le savez pas vous découvrirez ce qu’est un Hibakusha

Le mot de la fin…

Une bd au sujet de fond assez dur et pourtant d’une douceur et d’une lumière surprenante

Un sublime coup de coeur….

A lire, à lire, à lire…

Publicités